Accueil > Uncategorized > La stratégie d’Orange pour augmenter la facture et la fracture (numérique)

La stratégie d’Orange pour augmenter la facture et la fracture (numérique)

Business-school1

Je reprends ici un article qui me fait bondir sur les pratiques commerciales qu’envisage de mettre en place Orange sur ses offres internet et pourquoi pas mobile.

Un article écrit par le très connu blogueur Korben que je remercie pour l’autorisation de le reproduire ici🙂

Logo_20orange1

Je ne sais pas si vous avez lu Numerama ou le Nouvel Obs (avec un auto-refresh de merde) ce matin, mais l’ami Stéphane Richard, PDG de strongFrance Telecom/strong et ancien directeur de cabinet de Jean Louis Borloo et Christine Lagarde, serait en discussion active avec Google pour instaurer un Internet à 2 vitesses.

Je vous laisse lire les articles, mais grosso modo, Orange souhaite faire encore plus de fric et veut donc offrir une connexion internet de base, avec un débit de merde, et des options payantes pour débrider la vitesse d’accès à tel ou tel site ou selon tel ou tel protocole.

Une abomination pour les abonnés et surtout pour la neutralité du net. La raison invoquée par Stéphane Richard c’est bien sûr le coût d’entretien et de mise à niveau de son réseau, ce qui est une excuse complètement bidon. Il suffit de se documenter un peu pour trouver que par an, France Telecom se met dans la poche environ 800 millions d’euros provenant des opérateurs concurrents qui louent les paires de cuivre du réseau. Extrait de cette interview d’un chargé de mission spécialisé des TIC à UFC Que Choisir :

La boucle cuivre est aujourd’hui facturé 9 euros mais certains éléments nous permettent de penser que son coût ne dépasse pas 7 euros, et certains experts du secteur estiment même qu’il n’excède pas 5 euros. Ce qui signifie que l’on pourrait dégager chaque année entre 800 millions et 1,6 milliard pour financer la montée en débit et le très haut débit !

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que cette somme est déduite à partir d’un calcul prévisionnel. France Telecom ne dépense pas 800 millions d’euros par an pour son réseau cuivre. Les coûts réels publiés dans les comptes de France Telecom, sont pour 2006, 2007 et 2008, de 400 millions d’euros par an. Cela signifie que FT se fait une marge de 400 millions d’euros par an sur le dos des autres FAI (et donc de nous, les abonnés). Je vous recommande d’aller lire ce document de l’AFORST (Association Française des Opérateurs de Réseau et de Services de Télécommunication) qui explique tout ça. On se demande bien ce qu’ils font de ces 400 millions d’euros supplémentaires chaque année…(??) Nous faire croire qu’ils n’ont pas assez d’argent pour faire évoluer leur réseau, c’est du gros foutage de gueule, tout comme la stratégie de pourrissement adoptée par les certains FAI.

Donc, au final c’est quoi l’objectif ? Et bien c’est encore et toujours le thune… Amasser un maximum d’argent, faire encore plus de profit en faisant casquer les abonnés et les éditeurs de contenus sur Internet qui sont moins bien armés que Google.

L’internet à 2 vitesses est déjà en place en Angleterre, chez un FAI qui s’appelle Plusnet (et chez d’autres). C’est intéressant de le prendre comme exemple, car c’est du concret et ça montre à quoi veulent arriver certains FAI français.

Chez Plusnet, il y a 3 forfaits. Le forfait de base avec un débit excellent pour la VoIP, un débit dégradé pour le surf et les mails et un bon gros débit de merde pour le reste, à savoir le jeu en ligne, les accès FTP ou VPN, le streaming, le téléchargement de fichier, le p2p et tout le reste. Ensuite, si vous payez un petit peu plus tous les mois, vous aurez le droit au forfait Extra ou au forfait Pro, qui vous donnera un peu plus de débit.

Cap-2011-06-03-c3a0-11

Ceci n’est plus vraiment Internet. C’est de l’Internet bridé dans un but de maximiser les profits. Voilà à quoi veulent arriver Orange et d’autres FAI. Donc quand Stéphane Richard part pleurer chez Google et d’autres, et qu’il nous explique avec toute la sincérité du monde que cette option d’un Internet à 2 vitesses est inévitable pour continuer à profiter d’un service de bonne qualité, comprenez que cette qualité sera réservée aux plus riches..

Comment ?

En laissant pourrir la qualité de service existante de Monsieur et Madame Tout Le Monde. Et le pretexte des coûts d’entretien et d’évolution du réseau, c’est juste du flan d’autant plus que le business modèle d’un FAI est (théoriquement) basé en partie sur les abonnements et les services annexes (VOD, etc). Orange va meme plus loin puisqu’ils ont aussi des services “Business”, une régie de pub, des participations dans de nombreuses sociétés…

Bref, encore une fois, méfiez-vous des discours bien orchestrés des bullshiters !

Catégories :Uncategorized
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :