Accueil > Uncategorized > Petites blagues du mercredi

Petites blagues du mercredi

 

Un mari qui hait le chat de sa femme décide de l’emmener en voiture à 20km de là. Il l’abandonne et retourne à la maison, à son arrivée le chat l’attend sur le pas de la porte.

Nerveux il reprend le chat et l’emmène à 40 km de à puis l’abandonne de nouveau, à son arrivée à la maison le chat l’attend sur le pas de la porte.
Furieux il reprend le chat et fait 10 km par la droite, puis 25 par à gauche, 30 km vers le Nord, et 25 km vers le Sud. Il abandonne le chat et repart

Au bout d’un moment il appelle sa femme avec son portable :

  • Chérie, juste une question, le chat est-il là?
  • Oui il vient d’arriver pourquoi?
  • Passe moi ce connard au téléphone, je suis perdu.

**************************************************
L’instituteur :

  • Thomas, dis-moi un peu qui d’entre vous est venu hier voler des pommes dans mon pommier?

Thomas :

  • Je ne vous entends pas bien monsieur, vu que je suis sur le dernier banc de la rangée.

L’instituteur :

  • C’est ce qu’on va voir ! Viens ici t’asseoir à ma place. J’irai m’asseoir à la tienne et à ton tour, tu me poseras une question.

Ils échangent leur place et Thomas fait ce que l’instituteur lui a demandé.

  • Maître, qui est venu dormir avec maman alors que papa était de service de nuit?

L’instituteur :

  • Tu as raison Thomas, on ne comprend rien ici dans le fond!

*************************************************
Trois cigognes se rencontrent dans le ciel et se demandent les unes aux autres

  • Tu vas où?
  • Hooo, je vais chez un couple qui essaye d’avoir un enfant depuis 10 ans…. Je leur apporte une petite fille.
  • C’est cool!
  • Et toi?
  • Je vais chez une dame qui n’a jamais eu d’enfants. Je lui apporte un petit garcon !
  • C’est bien, je suis sûre qu’elle va être vraiment heureuse.
  • Et toi? demandent les deux cigognes à la troisième.
  • Moi ? Je vais juste là, à côté, au couvent. Je ne leur apporte jamais rien mais j’adore leur foutre la trouille….

***********************************************
Un prisonnier d’un pénitencier très dur discute avec un nouveau:

  • Moi, j’ai pris 10 ans pour escroquerie, et toi?
  • 20 ans pour secourisme.
  • Arrête, tu déconnes, personne n’a jamais pris 20 ans pour secourisme, même pas un an!
  • Si, si : ma belle-mère saignait du nez, alors je lui ai fait un garrot autour du cou pour arrêter l’hémorragie.

Catégories :Uncategorized
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :