Accueil > Uncategorized > C’est la saison de récolte d’adresses IP qui commence

C’est la saison de récolte d’adresses IP qui commence

Allez, venez ! On va se moquer encore un peu…

Amis P2pistes, vous qui êtes souvent traités comme des mangeurs de chatons ou des décapiteurs de koala, planquez-vous !!!! Et oui, ça y est c’est le moment de brancher les VPN car la CNIL vient de donner l’autorisation à nos amis de TMG de faire la récolte d’IP.

Bon, d’après ce que j’ai compris, c’est pour le moment uniquement la SPPF qui va pouvoir saisir la Haute Autorité de Clowns pour se plaindre tel un enfant de 5 à la maitresse, que : Bouuuuh maaaaadaaaame, y’a kevin qui fait rien que de me voler mes « phonogrammes » (comprenez MP3) et mes « vidéomusiques » (comprenez clips).

Dois-je comprendre que pour le moment, les vilains tueurs d’emplois français non délocalisables, que sont les téléchargeurs compulsifs de Divx, sont peinards ? hmmm pas pour longtemps si vous voulez mon avis…

Mais tout cela n’est que le début de la rigolade… On aura le droit dès les premiers courriers à des faux positifs et quelques mois plus tard, des innocents récidivistes se retrouveront sans connexion.

Mais alors, vous, les gens normaux, non-techniciens réseaux / non amis proches du président,  qui me lisez et qui savez que l’adresse IP est loin d’être une preuve suffisante (crack de réseau wifi, ou fake avec seedfuck), comment allez vous faire pour vous protéger de cette punition aveugle qui va s’abattre sur vous tel la foudre sur un nouveau né prématurée ? (Mouhahahah! Bien fait, t’avais qu’à l’acheter ce CD de Helmut Fritz)

Comment ? Qu’ouïs-je ?

Aaaah vous me parlez du logiciel mouchard (obligatoire ?) censé valider la virginité de votre ordinateur, tel votre Tante Fistule la veille de votre mariage… Oui, c’était censé être une idée formidable pour prouver qu’on était innocent (Ah parce qu’il faut prouver qu’on est innocent maintenant ?)

Mais pas de bol, les soft n’existent pas…(mis à part OpenOffice, j’entends…).

Vous êtes donc en slip, pour ne pas dire à poil, face à la Hadopi ! Yeaaaah !

Enfin, je suis mauvaise langue parce que le FAI Orange, qui a toujours une longueur d’avance sur les innovations innovantes vient de sortir un formidable outil baptisé le « Contrôle du Téléchargement d’Orange » et qui permet je cite :

« …de contrôler vos ordinateurs connectés à internet contre des usages de téléchargement illégaux en peer-to-peer. »

WTF?

On est sauvé alors ? Et bien pas tout à fait car en plus de nous prendre tous pour des cibles avec cette collecte d’adresse IP à l’aveuglette, on va aussi vous prendre vos sous… Oui, car Orange fait payer ce soft 2 euros par mois…

cap 2010 06 11 à 14.59.05 Allez, venez ! On va se moquer encore un peu...

Et devinez ce que fait ce soft ? Il bloque tout simplement le lancement des softs p2p sur votre ordinateur. Oui, vous avez bien compris, on vous demande de payer pour vous amputer vous-même d’une des technologies les plus utilisées et les plus pratiques d’internet (Oui, car le p2p sert aussi à plein de choses légales)

798 07 Allez, venez ! On va se moquer encore un peu...

cap 2010 06 11 à 15.02.24 Allez, venez ! On va se moquer encore un peu...

Bon, déjà, qu’un soft censé nous protéger d’Hadopi, censure tout simplement le p2p (enfin, les softs pour faire du p2p, ce qui revient au même), je trouve ça abusé, mais si en plus on doit payer, je HURLE au scandale ma bonne dame ! (et ça tourne ni sous mac, ni sous linux)

Le logiciel de Contrôle du Téléchargement se charge automatiquement au démarrage de l’ordinateur et fonctionne en tâche de fond. Lorsque le logiciel de Contrôle du Téléchargement est actif, les logiciels de peer-to-peer sont immédiatement bloqués dès leur exécution. Les actions effectuées par le logiciel sont enregistrées dans un journal. Les mises à jours se font d’une manière automatique. Le logiciel n’a aucune incidence sur l’utilisation courante de l’ordinateur (navigation, messagerie instantanée…) et est protégé de la désactivation par un mot de passe.

Franchement, Orange me croit assez CON pour acheter et INSTALLER un logiciel qui va empêcher que j’INSTALLE des logiciels de p2p… Suffit de n’installer ni l’un, ni l’autre et basta. Mouarf.

Si vous achetez ce soft, vous êtes un GOGO ! (voilà c’est dit). J’ai hâte de payer pour qu’on me bloque mes mails ou mon accès à Google tiens !

De toute façon, personne n’a certifié ce soft auprès d’Hadopi… Il ne s’agit donc pas d’une « assurance » anti Hadopi car même avec ça, vous êtes en slip devant cette justice automatisée.

Bon, on respiiiiiiiiiiire un grand coup et on ne panique pas. Les P2pistes auront de toute façon le choix, que ce soit avec le direct download, les VPN ou le sevrage (quoi le sevrage de screeners au son pourri ? Noooo waaaaay). Chiche d’aller devant un juge avec votre facture iPredator pour lui prouver que toutes vos connexions passent par VPN et qu’il est donc impossible qu’Hadopi vous ai chopé. CHICHE !

Je crois qu’au final, vaut mieux en rire de tout ça, tellement c’est pathétique.

[Source + Source + photo]

Korben a tout dit.

Une machine qui va couter de l’argent, ne servir à rien et obliger les p2pistes à se cacher encore plus et inventer/utiliser des technologies qui rendront les choses aux legislateur encore plus dure.

Posted via web from My Life

Catégories :Uncategorized
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :